samedi 30 avril 2016

FibroLife #0


Le plus dur ça a été de me perdre.
Celle que j'étais avait été soufflée,
baffouée,
disparue sous les gravats de mes anxiétés.
Je savais plus comment parler, comment me tenir,
quoi faire, quoi dire.
Je ne savais plus qui j’étais,
qui était cette fille, dans le miroir,
qui comme jamais broyait du noir …
J’avais besoin de mon caractère,
de mes façons de faire,
de ne jamais me taire, 
jamais.
J’avais besoin, de crier,
de dire des gros mots, de jurer,
d’emmerder le monde …


& quand c’est revenu … 
je me suis sentie revivre.
me retrouver, plus moi que jamais.
[to be continued]

0 petits mots de licornes:

Enregistrer un commentaire