samedi 3 mai 2014

MODE : Le dressing responsable (ou presque).


Il y a quelques semaines, j'ai décidé qu'il était temps de faire du tri dans mes tiroirs. Il était temps.
J'ai au fil des années accumulé bon nombre de vêtements, comme toute nana dingue de mode. Entre la période adolescente où j'ai changé de style à peu près tous les six mois, les prises et pertes de poids, les premiers revenus, le premier appartement disposant de son armoire trois pièces ... Je vis maintenant dans un 20m² à Paris, disposant pour seul dressing des cases Ikea que je rempli à ras-bord.

Au choix on y trouve les basiques que je mets depuis des semaines, des mois, voire des années, puis les pièces que je porte une fois de temps en temps, celles que j'ai porté une fois pour une occasion et enfin les achats compulsif que je n'ai jamais porté. Sans oublier mes trois cartons pleins qui sont enfermés à la cave, pleins de tous les vêtements que je ne mets définitivement plus mais que je ne me résouds pas à jeter !

Donner une nouvelle vie à son dressing ne se fait pas en un jour, cela se fait même en plusieurs étapes. Voici la façon dont j'ai procédé et dont je procède encore.

I - La prise de conscience.

La prise de conscience a mis longtemps à venir. Non je ne suis pas de ces nanas qui comprennent le problème lorsqu'elles osent dire " Je n'ai rien à  me mettre " devant leur dressing plein à craquer. Je suis des ces filles qui allait acheter une nouvelle tenue chez H&M pour chaque soirée. J'ai donc entassé nombre de pièce bizarres ou basiques qui n'ont plus jamais revu la lumière du jour. Comme cette robe en style néoprène jamais portée, ou cette jupe asymétrique verte pomme mise deux fois en soirée, cette robe dos nu en matière bizarre qui tient tellement chaud qu'elle est immettable en été... Cette superbe robe cocktail dans laquelle je ne rentre plus ... 

Je me suis rendue compte que parmi toutes mes chaussures, je n'en portais réellement que 2 paires : une paire de bottines noires très basiques que je porte tout simplement tous-les-jours, et une paire de Nike AF1 blanches achetées cet automne que je porte en soirées ou en ballades.

Bah, et les autres ? Portées deux, trois fois maximum. Mais les chaussures d'hiver ne sont pas les plus concernées, étant données que j'ai réussi à m'auto-maîtriser cet hiver en me disant "Ta paire de bottines est encore viable, n'en rachète pas !" au moins trente mille fois.

Non, mon problème, ce sont les chaussures d'été. Entre les talons que j'adore mais que je porte une fois l'an parce qu'ils sont trop haut et que je suis plus à l'aise à plat, les sandales plates qui faisait beau sur mes pieds dans le magasin mais qui là, sont moches, les chaussures de villes en fait trop grandes, et celles de mauvaises qualité achetées à la hâte et importables après deux utilisations... En faisant le compte des chaussures mises l'été dernier, j'en suis arrivée au même résultat : seulement deux paires ont vu mes pieds plus de quatre fois !

Et puis il y a les pièces chères, coup de cœur, jamais portées. Ça vaut davantage pour les chaussures, je prends pour exemple mes Creepers, essayées et achetées 120€ une fin d'après midi de beau jour d'automne avec les pieds gonflés mais qui en fait, sont trop larges, et ces deux paires de Melissa Anglomania (respectivement 180€ et 140€) achetées en ventes privées (bien moins chères d'accord) et tellement jamais mises qu'elles ont gardé l'odeur de barbapapa de la marque. Ça fait donc 440€ qui dort dans mon placard bien au chaud. En décoration.)

II - Trier, et s'en débarrasser !

J'ai donc procédé à un super tri. J'ai considéré que ce qui était dans mon panier à linge sale étaient des choses que je porte assez régulièrement pour ne pas nécessiter un tri avant passage en machine.
J'ai ensuite fait deux tas : j'ai mis en sac tout ce que je ne mets pas, et pour bon nombre, j'ai enfin sorti de mes tiroirs ces pièces que je gardais "au cas où j'ai l'occasion de le mettre" ! Celles que j'ai gardé, je me suis promise d'y rejeter un oeil dans six mois : portées moins de trois fois ? Hop, bon débarras !

Je me suis retrouvée avec trois gros sacs pleins de vêtements et chaussures. Mais ouais mais, j'en fais quoi ? Les jeter ? Uniquement ce qui est tâché et inlavable (merci les teintures à cheveux !) ou complètement informe. Les donner à Emmaus ? Je ne pouvais m'y résoudre !

J'ai trouvé la solution parfaite sur les vide dressings en ligne. J'ai pris tous mes vêtements et chaussures en photo, et après, j'ai passé deux bonnes heures à tout mettre en ligne.

Je vous ferai un article sur les deux sites ou je suis inscrite ! ;)


III - Acheter responsable ensuite.

Une fois le vide fait, bien sur je n'avais qu'une envie : re-remplir ! Voici mes solutions :

- Bien réfléchir avant l'achat : les questions indispensables sont - est ce que la couleur ira avec au moins 50% de ce que je porte régulièrement ? Quel est le rapport qualité prix ? Vais je vraiment les mettre ? Est mettable dans la vie de tous les jours ? Confortable ? En effet, cela évitera les achats compulsifs. Inutile de craquer sur ces talons fluos de 15cm si vous ne mettez que des baskets ... ;)

- Allez moins souvent dans les enseignes telles que H&m, Forever 21, New Look, Zara. Ce sont les enseignes mange-thune ! Elles proposent de la diversité à petits prix. Quand vous allez dans ces magasins, posez vous les questions ci dessus, cela réduira vos achats !

- Privilégiez les basiques ! Oui, ce tshirt dans sa version noire sera, c'est sur, plus facilement assemblable que dans sa version jaune. De toute façon vous n'aimez pas le jaune et le fait que ce soit à la mode n'est PAS la bonne raison. 

- Privilégiez la qualité ! Au final, une paire de chaussures à plus de 100€ que vous allez porter chaque jours devient plus rentable que dix paires à 20€ achetées dans les petits magasins et chacunes portées 1 fois ... De même pour les vêtements, un jean H&M est de meilleure qualité qu'un jean New Look ou Forever 21 mais ne vaut pas un Zara ou, au mieux, Bonobo, Levis & Co. Visez une période large, des vêtements indémodables que vous pourrez encore porter l'année prochaine.

- Echangez et donnez ! Ce qui ne vous va plu ira à vos amies, ce que vous n'aimez plus plaira à d'autres. Vinted est parfait pour cela mais vous pouvez également organiser cela entre copines, cela arrangera tout le monde ;)




& vous quelles sont vos méthodes pour un dressing responsable ?



Photo : http://memoriesbyceleste-leblog.com/

1 petits mots de licornes:

Petit palet breton a dit…

Je rajouterais que je ne fais pas que revendre les articles que je ne porte plus mais qu'à choisir, j'achète aussi des vêtements de seconde main. Moins chers, plus originaux, impact écologique, bref je valide Vinted ;)

Enregistrer un commentaire